De taille moyenne, mince, les yeux en amande, les cheveux bruns et ébouriffés, Philippe ne présentait aucune caractéristique notable si ce n’était son sourire, à la fois rassurant et chaleureux, qui creusait deux tendres fossettes dans ses joues poupines. On lui aurait donné le bon Dieu sans confession quand il souriait ainsi.
Article suivantArticles plus récents Article précédentArticles plus anciens Accueil