Elle s’accroupit aussitôt pour tirer sur ce qui ressemblait à un pansement élimé, mais ce dernier se rompit immédiatement avant de tomber en poussière, mouchetant ses ongles de cendres et de paillettes à la texture inconnue. C’est alors que le reflet rouge brilla à nouveau dans l’obscurité.
Quelques minutes plus tard, l’alarme rendait son dernier soupir, et l’orchestre, prenant la relève, rompait le silence.
A l’entrée triomphante de Néron, qu’interprétait une très belle femme au costume resplendissant, Marie sortit une paire de jumelles. Elle adorait réunir les acteurs tout près d’elle, dans l’espace magique des verres grossissants. Lorsque Poppée rejoignit l’empereur romain, négligemment allongé sur un large lit rond, la salle frémit d’un même élan de volupté.

Article suivantArticles plus récents Article précédentArticles plus anciens Accueil